Casablanca : on se trompe! et Art Deco

Hey vous !

“Casablanca est belle quand on la regarde avec les bons yeux.”

On se retrouve pour parler d’architecture moderne Casablancaise, et cette fois on parle d’un style que j’aime vraiment beaucoup (c’est pour ca qu’il a droit à son article à lui tout seul): l’Art Deco.

J’ai découvert ce style juste avant de commencer mes études, lors d’un voyage à Miami en Floride, où l’on trouve encore les immeubles sur trois étages encore en pleine vie, avec leurs couleurs et leurs lumières : un voyage dans le temps. On a la chance d’avoir notre part d’Art Deco à Casablanca, comment reconnaitre l’art Deco ? des bâtiments à allure de paquebot, fenêtres hublot ou carrés, casquetes sur les ouvertures, verrières, le refus de l’angle droit pour des formes plus arrondies,  et surtout un fronton sur les façades !

Je partage avec vous tout d’abord des photos que j’ai prises dans le centre ville extramuros de la capitale économique. Plus bas, vous trouverez des images de Casablanca dans les années 20, apogée de l’art Deco.

Je m’attarde  tout de même sur l’Hôtel Anfa, qui a connu une conférence entre le président des États-Unis, Franklin Roosevelt , le Premier ministre britannique, Winston Churchill, et de Gaulle, en 1943, à fin de se préparer pour la WWII. Un des nombreux bijoux historiques en plus d’architecturales qui c’est malheureusement vues se détruire après l’indépendance du Maroc, qui a eu comme conséquence supprimer toutes constructions françaises faite durant le Protectorat.

ABD_5221ABD_5265ABD_5266ABD_5273ABD_5276

 


 

Hôtel Anfa

3966 Les secrets de Anfa Hotel

 

Je finis ce billet en vous disant que tous ceux qui passent par Casablanca, passe acoté de ce qu’est réellement Casablanca. Les touristes se trompent, les Marocains se trompent et les Casablancais se trompent. Il est important que l’on développe une conscience urbanistique et culturelle, qu’on apprenne à regarder notre ville, et qu’on la respecte. C’est des fois désolant de voir l’état de cette ville qui m’a vu grandir, de la ligne architecturale et urbanistique qu’elle prend, en oubliant son histoire et ce qu’elle est (vous l’aurez compris, je suis amoureuse de ma ville 😻). Le bon côté c’est que Casablanca grandi avec moi, elle apprend de ses erreurs et réapprend de son histoire.

 

À très bientôt par ici !

nouvellesignature

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s